CHRONIQUE 1966- 1972

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 66-72

 

AGENDA DES CONCERTS

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1968

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1969

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1970

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1971

 

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1972

 

FESTIVALS

Pop-Event à Deurne Arena 21 juin 1969

Festival Jazz Bilzen 1966

Festival Jazz Bilzen 1967

Festival Jazz Bilzen 1968

 

Festival Jazz Bilzen 1969

 

Festival Jazz Bilzen 1970

 

Festival Jazz Bilzen 1971

 

Festival Jazz Bilzen 1972

 

 

Festival de Châtelet 1966

 

Festival de Châtelet 1967

 

Festival de Châtelet 1968

Free Show Wolu Shopping Center - juin 1971

Free Show Wolu Shopping Center - octobre1971

 

Festival Actuel -Amougies

- Mont de l'Enclus 1969

 

Pop Hot Show 1 du 6 novembre 1969- Salle de la Madeleine

 

Pop Hot Show 2 du 20 décembre 1969 -Salle Newton

 

Pop Hot Show 3 du 7 mai 1970 -Moustier sur Sambre

 

Pop Hot Show 4 des 17 -18 mai 1970- Trazegnies

 

Pop Hot Show 5 du 5 septembre 1970 - Huy-Andenne

 

Cocoripop Charleroi 1971

 

Pop Circus 30 avril 1972 à Liège

 

Festival Guitare d'Or Ciney 1966 -1968

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1969 -1971

Rac Pop Festival 69

 

Le parapluie des vedettes

Huy 1967 - 1968

 

Island Show - Londerzeel octobre 69

 

Festival Ile de Wight

août 1970

 

Festivals à Jemelle 1969-1973)

 

Wolu City 1966 -1967-1968

 

Festival - en France

Seloncourt 18 et 19/9/1971- Pete Brown

 

GROUPES ÉTRANGERS

 

Rolling Stones Bruxelles 1966

 

Rockstars 1966-1969 in Belgium-Holland-England

 

Rockstars 1970-1972 in Belgium-Holland-England

 

Kinks en Belgique 1966

 

Who en Belgique 1967

 

Jimi Hendrix en Belgique 1967

 

Mike Stuart Span 1968

 

Fleetwood Mac en Belgique 1970

 

Genesis en Belgique 1971-72

 

Everly Brothers Roma 1972

 

Hollies et Move à Gand au Sportpaleis en 1969

 

Pink Floyd Belgique - Théâtre 140

 

Spencer Davis Group en Belgique

 

Théâtre 140 - 36Hr underground -Yes -Ten Years After - Nice

 

Tremeloes - Festival Ciney 1971

 

Cliff Richard - Marvin, Welch, Farrar -Olivia Newton-John -Anvers 1971

 

Jethro Tull - Belgique 1972

 

Golden Earring en Belgique 1971-1973

Wings - Roma 1972

DANCINGS

 

Dancings sur la côte belge - années '60

 

Wallace Collection 1968 Répétitions aux Gémeaux

 

Dancing Le Grenier Antre du rock

 

Cheetah Club, temple du rock

 

Discothèque Les Gémeaux

 

Club Dancing Le Puzzle

 

Ferme V. Story - 1965-1974

 

Le Pop and Soul

 

SALLE SPECTACLE

 

Palais des Beaux-Arts s'ouvre au rock - 1970

 

MEDIA

 

British Week à Bruxelles - 1967.

 

Culture Pop : Mersey Beat Années Hippies Flower Power - Psychedelisme.

 

Swinging London ''60

 

Show-Biz en Belgique dans les années 60

 

Pop Shop - Émission rock RTB - 1970-1973

 

Filles des années 60 - Models sixties

CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

CLIFF RICHARD - 0LIVIA NEWTON­JOHN 

MARVIN - WELCH - FARRAR
THE BRIAN BENNETT ORCHESTRA

SALLE ROMA -BORGERHOUT - ANVERS

JEUDI 8 AVRIL 1971

 

Affiche du concert (collection Paul Hermans) - Cliff Richard 1971 © Georges Delec

 

 

L'apogée du succès de Cliff Richard et des Shadows se situe entre les années 1958 et 1968.

 

Pour Cliff, on gardera en mémoire de leur collaboration, des titres comme Move It (1958), Living Doll (1959 , Travellin Light (1959), Please Don't Tease (1960), The Young Ones (1962), We Say Yeah (1962), Summer Holiday (1963).

 

 

Et pour les Shadows, Apache, FBI, Kon Tiki, Stingray, Foot Tapper, Let Me Be The One, Jet Black etc.

 

Cliff Richard participe au grand concours Eurovision de la chanson en 1968 avec le tube international Congratulations et se classe en seconde position.

Ensuite, la carrière du chanteur et des musiciens s'oriente chacune dans des directions différentes.

 

 

Cliff Richard, Farrar, Marvin, Welch et Olivia Newton-John - 8 avril 1971 © Daniel Tricot

 

Farrar, Welch, Marvin - Borgerhout © Georges Delec

 

En marge de leur appartenance au groupe des Shadows, Hank Marvin et Bruce Welch travaillaient de leur coté avec John Farrar, un guitariste d'origine australienne, également brillant compositeur. Ensemble, ils avaient formé un trio vocal digne des Everly Brothers.

 

Début 1970, ils commencent à se produire en public. L'année suivante, ils sortent un premier album "Marvin, Welch & Farrar", unanimement salué par la critique et qui deviendra deuxième meilleur album britannique après « Sgt Pepper ».

 

La petite amie de Bruce Welch s'appelle Olivia Newton-John. C'est donc tout naturellement que Farrar lui écrit plusieurs chansons.

 

Son premier album Tomorrow sort en 1970 suivi rapidement par un second intitulé Olivia Newton John.

 

C'est donc à cette époque que Cliff accompagné de Marvin, Welch et Farrar démarre une tournée européenne, en donnant sa chance à la jeune Olivia.

 

 

 

Olivia Newton-John - 1971 © Georges Delec

 

 

Cliff Richard, Olivia Newton-John et la chanteuse Pat Carroll © Georges Delec

 

Brian Bennett - Cliff Richard - Borgerhout © Georges Delec

 

Olivia Newton-John et la chanteuse Pat Carroll © Georges Delec

 

Cliff Richard - Olivia Newton-John - Pat Carroll - Bruce Welch

et Alan Hawkshaw aux claviers © Georges Delec

 

Hank Marvin - Olivia Newton-John © Georges Delec

 

Extraits d'un article paru dans Télémoustique

 

En six ans, les SHADOWS n'ont guère changé, sauf lorsqu'ils se métamorphosent en MARVIN, WELCH AND FARRAR. Alors, ils deviennent éblouissant. C'est beau, c'est fantastique. Comble de la déveine, le public du Roma applaudissait plus pour les « vieux machins » très simples que pour des chansons plus recherchées.

 

OLIVIA NEWTON-JOHN ressemble à Bugs Bunny, À part ça, elle est mignonne et ne ferait pas peur à une mouche.

 

CLIFF RICHARD n'a pas beaucoup changé non plus : ses tifs sont plus longs et la coupe de son complet bleu est un peu plus moderne, voilà. Enfin, lui au moins il interprète ses plus récents succès... à l'américaine. Très étudié, on le sent. Chaque pas, chaque mouvement, a été répété d'avance, c'est visible. Un moment un peu moins mou que les autres : quand il termine son show avec quelques bons vieux rocks de derrière les fago's. (Piero K.)

 

 

Également : première visite de Cliff en Belgique au palais des Beaux-Arts/1964