CHRONIQUE 1960-1965

CHRONIQUE 1966-1972

CHRONIQUE
1973-1980

 

BIBLIO ROCK NEWS

 
 

ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE

 

Retour sur l'index de Rock belge

 

Ablaze

 

Arkham

 

Babs et Babettes - Six Babs
 

Bob Dartsch - batteur

 

Brumaire
 

Brummel's

 

Buddy Brent ans the Rocking Devils
 
Captain Bismarck
 
Blue Notes (The)
 

Buddy and the Shamrocks

 

Burning Plague

 

Burt Blanca (1960-64)

 
Carriage Company

 

Chapmans (The)
 
Cousins (Les)
 
Crash
 
Croque-Morts (Les)
 

Ducs ( Les )

 

Doctor Down Trip

 

Downtrip

 
Eagles (The)
 
Enfants Terribles (Les)
 
Fellows (The)
 
Frangins (Les)
 
Godasses Vertes (Les)
 

Hiroshima

 

Jelly Fish

 

Jenghiz Khan
 
Jess and James/J.J.Band

 

Jets et Peter Welch

 

John Valcke - bassiste

 

Jokers (The)

 
King Bees (The)
 
Kirk Viking et ses Vikings
 
Klan (The)
 
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)
 
Lagger Blues Machine
 

Laurélie

 

Lee
 

Nessie

 

Night Rockers
 
Ombres (Les)
 
Partisans (Les)
 
Pazop
 
Provence Recording Studio - R. van Hove
 
Recreation
 

Rockets (The) 1960-68

 

Saphirs (Les)
 
Samoreds (Les)
 
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)
 
Shakes (The)
 
Shers (The)
 
Spiders (The)
 
Sweet Feeling (The)
 
Sylvester's Team
 
Tomahawk Blues
Band

 

Tenderfoot Kids

 

T.U.S.H.

 

Two Man Sound

 

Vacation

 

Wallace Collection - 1969
L'envolée vers la gloire (1/1)
 
Wallace Collection - 1969
L'envolée vers la gloire (2/1)
 

Wallace Collection - 1970

La rançon de la gloire

 

Wallace Collection - Le crépuscule (1970-1971).

 

Wallace Collection 69-71 Discographie complète

 

Wallace 2009
 
Waterloo
 
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes

ROCK BELGE / ALBUM SOUVENIRS

 

BURT BLANCA

 

(PÉRIODE 1959-1964)

 

Burt Blanca en 1962

 

D'après un article rédigé par Christian Nauwelaers, paru

dans le N° 111 de Juke Box Magazine (décembre 1996)

 

Aménagement et mise en page : Jean Jième

 

 

UN PRODIGE DÈS SON PLUS JEUNE ÂGE

 

Burt Blanca en 1960

Norbert Blancke est né dans les faubourgs de Neder-over-Hembeek, le 6 août 1944. Il témoigne très vite de dons évidents pour la musique et, à l'âge de six ans, reçoit de ses parents un accordéon. Comme ce n'est pas un instrument homologué, il opte pour la clarinette à l'école de musique. Au milieu des années cinquante ses parents vont habiter à Bruges.

Mais Norbert reste à Bruxelles avec son frère aîné Maurice, qui gagne sa vie comme représentant en imperméables et aspirant coureur cycliste. Maurice joue également en autodidacte de l'accordéon.

 

 

À Bruxelles, Norbert poursuit ses études et les cours de musique. Maurice devient le tuteur de son jeune frère, le futur Burt Blanca, avec l'accord de ses parents. Ce fait capital infléchira très fort la carrière et la vie de Burt.

 

Norbert obtient un prix de clarinette au Conservatoire de Paris, puis de Bonn. Puis il découvre la guitare grâce à un Hollandais qui en joue à droite et à gauche. Cet instrument est alors loin d'être répandu en Belgique.

 

Un camarade en apprend les premiers rudiments à Norbert, qui progresse vite grâce à ses dons et à ses connaissances acquises à l'École de Musique. Le jeune musicien développe une méthode basée sur celle de Chet Atkins, en jouant avec trois onglets aux doigts, ce qui lui assure une vitesse d'exécution record.

 

C'est alors que Maurice décide de tout miser sur son jeune prodige de frère, en découvrant un jeune chanteur de Pamel, en Flandre, Tom Everly, qui chante en anglais/ yaourt. Tom Everly n'est autre qu'Adolphe Van Geel, futur King Creole occasionnel au début des années soixante.

 

 

NORBERT BLANCKE DEVIENT BURT BLANCA

 

Maurice Blancke vante son frère à l'aspirant chanteur. Celui-ci se souvient que Norbert l'a accompagné à l'accordéon au début, puis à la guitare. Celle-ci est une Hofner d'une valeur de trois mille FB de l'époque (septante-cinq €).

 

Le matin Maurice la lui offre, le soir Norbert s'en sert pour accompagner Tom Everly. Le rock'n'roll envahit la Belgique et Norbert est conquis par des morceaux comme Be-Bop-A-Lula par Gene Vincent et Breathless par Jerry Lee Lewis. Puis par Elvis Presley.

 

Vers la fin 1958, en hommage évident à Elvis, Maurice nomme le groupe les King Creoles. Ils comprennent Maurice et Norbert plus trois musiciens amateurs dont un certain Walravens à la batterie.

 

Lors d'un premier contrat ils accompagnent la chanteuse Cora Terry. Un soir de mai 1959, elle tombe malade et ne peut honorer un engagement au Scaldis à Gand. Norbert la remplace au pied levé et obtient un triomphe avec ses reprises de Be-Bop-A­Lula et Tutti Frutti.

 

 

Maurice décide alors que son frangin, rebaptisé Burt Blanca, sera la vedette. Avec les gains des apparitions du groupe, Maurice – qui gère le côté administratif et financier d'une main de fer dans un gant de crin – offre une Fender à Burt. Vu ses talents de guitariste, Maurice n'a aucune peine à signer un contrat avec le saxophoniste-chef d'orchestre Willy Rockin' (1).

 

 

Ce dernier possède un établissement non loin de Bruxelles, à Vilvorde : Viske De Fluitster. Burt s'y produit régulièrement.

 

Outre les nombreuses reprises, Burt y teste des compositions personnelles, comme le titre de son premier disque, I Love You So. Willy Rockin' n'hésite pas à déposer ce titre à la SABAM , sous son nom, avant de présenter Burt et Maurice à la firme Hebra (2).

 

Le directeur artistique est le compositeur et ancien trompettiste Jean Darlier, futur administrateur délégué de la SABAM. Pour Hebra, un premier 45 tours est enregistré au studio Regina (3) avec I Love You So en flamand et une version flamande du plus gros succès de Neil Sedaka Oh, Carol !

 

 

 

 

Des musiciens professionnels assistent Burt. I Love You So est un rock minimaliste qui sonne comme une démo, mais avec un amusant enchaînement de solo d'accordéon puis de guitare (4).

 

En juin, c'est la sortie simultanée des deux simples suivants: Little Christine/Footsteps (reprises en flamand de l'Anglais Dick Jordan sur Oriole pour la face A, puis chez nous sur le fameux label Ronnex, et de l'Américain Steve Lawrence sur ABC Paramount pour la face B, un hit repris par l'Anglais Garry Mills sur Top Rank ) et Darling Lorraine / I Love You So (5), en anglais cette fois). L'original de Darling Lorraine est sorti en 1959 sur le label new-yorkais Shad, par the Knockouts, et ensuite chez nous sur Hebra.

 

1.  De son vrai nom Achiel Van Wichelen, décédé en 1981.
2.  Contraction de Herman Braver (éditeur musical).
3. I Love You So, en flamand, et une version flamande du plus gros succès de Neil Sedaka, Oh Carole .
4.  Cette partie de guitare n'est pas assurée par Burt mais par Freddy Sunder, un musicien belge qui s'est longtemps fait passer pour un Américain.
5. La version anglaise de I Love You So est à nouveau nantie d'un solo d'accordéon puis de guitare, mais cette fois par Burt lui-même et sort avec une pochette photo, en N/B, de Burt avec la mention Belgian teenager number one.

 

 

 

 

 
BELGIAN TEENAGER NUMBER ONE

 

De l'eau a coulé sous les ponts entre février et juin 1960. Le talent de Burt Blanca est tel qu'il devient, à seize ans, un musicien de studio pour d'autres artistes. Jean Darlier, le directeur artistique de Burt, le soutient, considérant que l'adolescent apporte du sang neuf et un son nouveau, américain.

 

Toutes ces faces Hebra sont réalisées au rythme d'une chanson par heure par l'ingénieur du son Roger Verbestel, responsable des prouctions belges mais aussi de certains succès étrangers (6). En ce qui concerne les accompagnateurs de Burt, il s'agit de sessionmen expérimentés : Jean Douchamp (guitare rythmique), Jimmy Van Dorp (basse), Armand Vandewalle et Jo De Muynck (batterie).

 

Burt Blanca 1962

 

Le simple Darling Lorraine / I Love You So (en anglais) sort avec une pochette photo en noir et blanc, de Burt Blanca avec la mention Belgian teenager number one.

Au début Burt tente de poursuivre ses études à l'athénée de Koekelberg, mais il se voit bientôt contraint d'arrêter. Sur scène la composition des premiers King Creoles est fluctuante. Bien entendu, Burt et Maurice se produisent toujours ensemble. Certaines photos du tout début montrent encore Maurice Blancke avec un accordéon.

 

Le deuxième batteur, présent en 1960, est un coiffeur du nom d'Armand De Meester. Son successeur, Jean Dubois, arrive en août 1962. Trois autres musiciens officient dans les premiers temps : Harry Naessens (contrebasse), Louis Gillis (guitare basse) et Theo Hertay (guitare rythmique, basse). Adolphe, dit « Dolph » Van Geel, l'ex-Tom Everly d'avant les King Creoles, joue aussi de la guitare rythmique de temps à autre.

 

 

En septembre 1960, Burt Blanca et les King Creoles, avec Harry Naessens (contrebasse) et Armand De Meester (batterie), se rendent en Allemagne pour se produire au Sputnik de Mannheim pour une durée d'un mois.

 

Le Sputnik appartient à un réseau d'établissements où passent aussi les pionniers et plus fameux représentants de l'indo-Rock, joué par des Indonésiens établis en Hollande et en Allemagne : les Tielman Brothers. Des rockers doués et sauvages, totalement méconnus en France.

 

 

Burt se souvient qu'à Mannheim les responsables venant assister au spectacle n'hésitent pas à demander aux musiciens de se déchaîner et de se livrer à toutes les cabrioles possibles pour attirer le public!

 

À son retour en Belgique, la revue belge flamande Juke Box annonce le 1er novembre l'enregistrement par Burt, demeuré inédit, d'une version flamande du tube de Connie Francis Everybody's Somebody's Fool.

 

SUCU SUCU
 

C'est en janvier 1961 que paraît son quatrième 45 tours Hebra (7), qui comprend deux titres flamands : une version d'un succès international créé par un Argentin vivant en Belgique, Alberto Cortez : Sucu Sucu (8). Un titre incroyablement populaire à l'époque... mais pas par Burt, qui ne s'impose pas plus avec la face B, un rock, Jij Bent Van Mij (Tu es à moi).

 

6. Comme Scoubidou de Sacha Distel, enregistré à Bruxelles.
7. Même pochette photo que le single précédent avec la même mention Belgian teenager number one. Cette pochette servira jusqu'au septième 45 tours, de septembre 1961 Lientje/ Eh Teenager Eh, à l'exception du cinquième simple Hebra, avec l'instrumental Texas Rider.
8. Catapulté même à la première place des classements... japonais par un certain Ping Ping et aux USA par les Peanuts, sur King, et Smiley Ohara & Orchestra, sur King aussi !
 

 

 
TEXAS RIDER - SHAMASH

 

Les choses sérieuses commencent vraiment début 1961 avec le cinquième simple, instrumental, nanti d'une belle photo en noir et blanc de Burt, toujours en solo. Texas Rider et Shamash sont deux compositions de Burt Blanca, créditées à Maurice.

 

Texas Rider est une réussite qui sonne un peu comme les premiers instrumentaux des Fantômes. C'est un rock médium mélancolique à l'ambiance type cavalier solitaire. Shamash est également un rock médium de bonne facture dont l'intro et le rythme font penser au Bouddha des Cousins qui paraît un peu plus tard, en mars. Burt Blanca est le pionnier du rock instrumentai belge, dans l'évidente foulée des Shadows, avant les Cousins et tous les autres groupes qui se succèdent bientôt.

 

 

Ce cinquième 45 tours est de loin le meilleur, à ce stade de sa carrière. Il est le tout premier sur lequel joue le guitariste rythmique Jef De Grijse. Devenu employé de banque, Jef n'est rien moins que le héros d'une scène qui aurait pu s'intituler non pas bagarre au King Creole mais bagarre d'un ex-King Creole !

 

JEF DE GRIJSE REJOINT LES KING CREOLES

 

En effet, la banque bruxelloise où travaillait Jef De Grijse il y a quelques années fut braquée et il fut invité par le propriétaire d'un revolver à s'improviser guide de la salle des coffres. Jef n'hésita pas à donner une démonstration de judo au malfrat. Malheureusement, ce dernier avait un acolyte que n'avait pas repéré De Grijse, qui s'est retrouvé blessé à la jambe et immobilisé plusieurs mois (9).

 

Dans les années 50, Jef De Grijse, originaire d'Enghien (Belgique) est un rocker. Il fait le siège du magasin de disques local pour obtenir le 45 tours belge London de Jerry Lee Lewis Great Balls Of Fire.

 

À la même époque, il se rend à Bruxelles pour voir La Blonde Et Moi au cinéma Eldorado. La séance à peine terminée, il se précipite au magasin Cado Radio, en face du cinéma, pour acheter tous les rocks entendus dans le film.

 

La Blonde Et moi avec Gene Vincent

Au Texas Ranch à Anvers, 1961  Burt et deux fans

(collection Christian Nauwelaers)

 

Bientôt, il commence à gratouiller un peu de guitare, en suivant des cours, pendant deux ou trois ans. Un jour il va voir Burt Blanca au Viske De Fluitster à Vilvorde. Par des circonstances extra-musicales et amoureuses (sa belle-sœur arrive un jour avec Burt chez Jef!), il se lie d'amitié avec lui. Burt devient son prof de guitare. Jef débute sur scène avec Burt, peu avant l'enregistrement de Texas Rider, au Texas Ranch, à Anvers, une boîte appartenant également à Willy Rockin'. Les King Creoles s'y produisent à partir du 4 février 1961, plusieurs jours par semaine, jusqu'à fin juin.

 

Le contrebassiste Harry Naessens quitte le groupe pour se marier, ce qui entraîne son remplacement par… Jef De Grijse. Maurice, le frère de Burt, se retrouve alors bassiste. En fait, les deux guitaristes sont polyvalents. Burt et les King Creoles constituent une attraction excitante. D'anciennes photos montrent le contrebassiste couché sous son instrument, Maurice brandissant son accordéon vers lui, dans la plus pure tradition de Bill Haley & His Comets avec le très regretté Johnny Grande ! La valeur musicale ET le show occupent une place égale dans les spectacles de Burt Blanca (10).

 

En avril 1961, sort un simple décevant, doté de la pochette standard Belgian teenager number one. Ce disque n'est en rien représentatif des vibrations formidables du groupe. Zoo Be Zoo, en anglais, est une niaiserie dont l'original, très sexy par elle, est dû à une grande chanteuse méconnue en tant que telle: Sophia Loren, accompagnée par l'orchestre de Ron Goodwin, et produite par un certain... George Martin pour Parlophone  !

 

Ce titre fait partie de la bande originale du film The Millionairess, chez nous: Les Dessous De La Millionnaire (des dessous chics, comme l'eût commenté le regretté Gainsbourg !) . Une adaptation  en a été commise en français par un parolier de Piaf (!), Michel Rivgauche, et confiée à  Gillian Hills, avec Jean Bouchéty et son orchestre, sur Barclay: Zou bisou bisou.

 

La face B, nulle, est chantée en flamand malgré le titre, Tonight.

 

9.  Cet acte de bravoure insensé fut relaté par les journaux belges.
10.  Il se produit parfois, ainsi que tout le groupe, avec de magnifiques chemises western confectionnées par l'épouse de Maurice.

 

 

 

Burt Blanca 1962

Burt Blanca and The King Creoles

 

 

DERNIÈRE ÉTAPE AVANT LA FRANCE
 

Il faut attendre septembre 1961 pour la parution du septième 45 tours avec deux titres en flamand dont la première version du rock Eh Teenager Eh, bientôt repris en français (11).

 

Mais Burt est de plus en plus reconnu comme un musicien de studio réputé pour des labels comme Palette où officient les Cousins ou l'idole flamande Will Tura. Sans que cela lui attire le moindre surcroît de publicité, Burt accompagne de nombreux artistes, avant de se re trouver quelques années plus tard en studio avec des gens aussi importants que Charles Aznavour, Adamo (sur Inch Allah ), Caterina Valente, etc.

 

En septembre, gros changements : le groupe passe à l'Apollo d'Anvers, une salle beaucoup plus importante que le Texas Ranch et change de firme de disques (12). Un simple sort chez HMV début 1962. Cette fois, Burt est présenté vêtu en cuir noir, arborant une Fender Jazzmaster blanche sur fond jaune.

 

 

Le 45 tours propose deux instrumentaux signés Maurice mais dus à Burt, Strings, un rock médium moins réussi que Texas Rider, et le slow Faraway Places (13).

 

Pour la petite histoire, c'est en février 1962, dans l'édition flamande de Song Parade, et en mars dans l'édition francophone, que Burt pose, déchaîné et tout  de cuir noir vêtu (voir illustration), arborant fièrement sa Fender reçue vers le début de l'année de son frère Maurice !

 

LA SAGA FRANÇAISE

 

Le début de 1962 est essentiel dans l'histoire de Burt Blanca. Il marque ses débuts discographiques en France.

 

Le label Hebra étant un moment distribué par Festival, un premier EP sort sur cette étiquette, crédité à Burt Blanca et les King Creoles, avec une pochette de danseurs dans une prairie.

 

 
 

 

Il comprend quatre titres enregistrés pour Hebra à Bruxelles : Texas Rider et Shamash, les deux instrumentaux sortis en simple en Belgique et même en Angleterre (sur Zodiac).

 

Il y a aussi Christine, un rock médium en flamand de 1961, ainsi que Eh Teenager Eh, autre version d'un original flamand sur des paroles françaises de Jean Darlier et Jean Grelbin, le patron de Festival. Cette composition chantée sur un mode suraigu par Burt sonne comme un catalogue de clichés.

 

Maurice Blancke apprend que Pathé Marconi aimerait trouver des Shadows français (14). Il réussit à vendre Burt Blanca à Pathé au détriment de Jean Darlier, le lésant dans ses espoirs de distribution française chez Festival.

 

Cette situation décalée présente deux facettes puisque pendant son époque Pathé, 1962/63, Burt continue à enregistrer pour Hebra sous le nom générique des King Creoles en Belgique.

 

Pourtant Jean-Paul Guiter confirme cette évidence que tout artiste Pathé était censé enregistrer pour cette marque en exclusivité. On constate donc une double complaisance.

 

D'après la revue La Discographie française c'est en mars 1962 que sort le premier super 45 tours La Voix De Son Maître, avec une pochette ne montrant que des guitares!

 

Le groupe de Burt Blanca est rebaptisé les Guitares magiques : non seulement pour franciser le nom mais aussi pour un motif plus légitime. En effet, aucun des King Creoles belges n'a joué sur la moindre séance La Voix De Son Maître.

 

Seuls des musiciens français sont admis. Les Guitares magiques n'ont jamais existé. Si un tel nom est annoncé pour des spectacles de Burt, il s'agit toujours en réalité des King Creoles, rebaptisés pour la circonstance. Même Maurice Blancke ne joue pas sur ces disques.

 

11.  Il en existe une autre mouture sur Hebra par la chanteuse Nicole Josy qui réussit, selon Jean Darlier, à en faire un petit hit en Italie! La même Nicole Josy se produit quelques mois plus tard, en première partie de la tournée belge de Vince Taylor, portant sur scène, par contrat, un ensemble de cuir blanc ! Il arrive aux King Creoles d'accompagner sur disque Nicole Josy et d'autres artistes.
12.  Maurice présente Burt Blanca à HMV (La Voix De Son Maître) à Bruxelles.
13. La prise de son est réalisée par l'ancien batteur Jeff De Boeck, futur directeur artitique d'Adamo.
14.  Jean-Paul Guiter, directeur artistique des Chats Sauvages, confirme ce fait.

 

 

 

 

Burt Blanca 1962

 

 

 

 

 

Burt Blanca 1962

 

 

 

 

 

Burt Blanca 1962

 

 
LE RÈGNE DU TWIST
 

Le premier EP sur La Voix De Son Maître marque une nette rupture avec tout ce qui précède. On accède enfin à une qualité supérieure. Ya Ya Twist est le premier morceau d'un Burt atteignant une certaine maturité de chanteur. Le chant est plus assuré et contrôlé, sans le côté je suis jeune donc je m'égosille !, un peu lassant sur les disques belges.

 

Bien sûr la qualité de production et la direction artistique y sont pour quelque chose. Jean-Paul Guiter supervise les séances, avec Bernard Gérard comme chef d'orchestre. Il s'agit d'une des nombreuses versions du tube de Lee Dorsey Ya Ya, paru sur le label new yorkais Fury Records, et dont les autres versions sont trop nombreuses pour être toutes citées, de Joey Dee and the Starliters (la meilleure selon moi, sur Roulette à New York ) aux reprises françaises de Petula Clark (la plus connue, enregistrée sur Vogue avec Peter Knight et son orchestre), Johnny Hallyday (Philips) et autres Vautours (sur...Festival, le premier label français de notre héros !). Alors que, pour la petite histoire, Richard Anthony a tenu à chanter cet air en anglais (sur Columbia).

 

Sur scène, il lui arrivait de se moquer des paroles françaises aberrantes commises par...Georges Aber, pour Johnny, Petula et les autres ! Pour la petite histoire, un premier Ya Ya, très mièvre et sans aucun rapport avec le gros tube du même nom, a été enregistré en juin 1959 par Johnny Restivo pour RCA. (Vous êtes bien sur le site memoire 60/70, qui ne renie pas les années cinquante ni le souci maladif et tout à fait incurable du détail, de la précision et de la recherche de la véracité et de la vérité historique !)

 

Brain Twist est un très bon rock instrumental d'origine anglaise dû à un groupe anonyme sous le nom de The Brain Twist, cachant les mystérieux créateurs. Cette version originale est parue sur un EP français sr Columbia (15).

 

Weekend Twist est un twist chanté avec des paroles minimalistes, reprise du Bookend Twist du chef d'orchestre américain Ray Anthony et son groupe vocal féminin les Bookends sur Capitol.

 

Baby It's You est une version instrumentale du succès des Shirelles sur le label new- yorkais Scepter Records. Burt l'interprète avec une souplesse, une délicatesse fluides et une sensibilité extrême. Voici une perle de sa discographie, avec sa Fender Jazzmaster qui miaule littéralement des mots d'amour à la baby en question . Une version française Baby C'est Vous paraît à ce moment chez RCA, par Sylvie Vartan, avec l'orchestre de son frère Eddie. Ainsi qu'une autre par la chanteuse Gelou (Geneviève Cognet) sur les disques BAM, sous le titre original   Baby, It's You, avec l'orchestre du fameux Christian Chevallier. Parmi les nombreuses versions anglaises, on épinglera évidemment celles des Beatles sur Parlophone (1963), mais aussi celles de Dave Berry sous la direction musicale d'Earl Guest (alias le pianiste Reg Guest) chez Decca UK (1964), et encore celle, merveilleuse, de la très grande et méconnue Helen Shapiro, avec Ivor Raymonde et son orchestre chez Columbia UK (1964).

 

Ce premier disque sur La Voix De Son Maître est une réussite artistique sinon commerciale. Jean-Paul Guiter soutient que le succès en France de Burt aurait été plus grand s'il s'y était établi, avec un bon impresario. Au lieu de cela, Burt, drivé par Maurice, continue à se produire surtout en Belgique (16). Maurice n'est pas prêt à lâcher le morceau et à laisser gambader ailleurs, sous supervision française, sa poule aux œufs d'or.

 

Les simples La Voix De Son Maître sortent en concomitance avec les super 45 tours, plusieurs comportant des versions différentes et des titres inédits en EP.

 

Le premier simple comprend une bonne version instrumentale de Ya Ya Twist, ainsi que celle de Baby It's You, rebaptisé Baby C'Est Vous (17).

 

Le deuxième super 45 tours paraît en mai, avec un bon twist français dû à Hubert Ithier et un certain A. Paté: Quand Tu Twistes Avec Moi. Bien dans la mouvance du twist des groupes français qui déboulent en force.

 

Percolator Twist est un rock instrumental médium : un thème joué en alternance sur un ton aigu puis grave, d'après le hit Percolator de Billy Joe & The Checkmates, repris aussi par les Four Dreamers sur Ducretet Thomson et par les Guitares Du Diable sur Philips. Avec Twist Man Twist, Guy Lafitte, aidé d'Hubert Ithier, ne réédite pas le bingo de Twist À Saint-Tropez des Chats sauvages.

 

15. Le titre est attribué à Kenneth Chambers et une publicité prétend que, suite à un sondage réalisé auprès des teenagers, un cerveau électronique ( brain ) aurait compilé un morceau comportant tous les éléments censés plaire aux jeunes! Le pire, c'est que des bidules du type «selector», de ce genre, polluent effectivement aujourd'hui le monde souvent ultraformaté du show-business, tellement plus business que show ! Un titre redoutablement futuriste en quelque sorte que ce Percolator ...
16. Notamment à Bruxelles et dans de nombreuses communes belges comme Hannut et Westmalle en avril.
17. Comme l'adaptation de Sylvie Vartan et Gelou.
 

 

 
UN CLASSIQUE DU ROCK 'N ROLL
MADE IN FRANCE

 

Burt Les Affames

 

Enfin Les Affamés, un exceptionnel rock obscur, mais inspiré comme il arrive rarement, scintille de mille feux. C'est non seulement la meilleure plage du disque mais aussi sans doute le meilleur titre chanté en français par Burt. Un thème qui aurait mérité de devenir un classique du rock'n'roll made in France. Cette adaptation par Jacques Hendrix et un certain Dewerson d'un mystérieux Hungry Boy aurait convenu à merveille aux Chats.

 

Les paroles perpétuent la grande saga des teenagers incompris avec les adultes opposés aux jeunes, et le bouillonnement de vie et de passion de ces derniers.

 

Burt interprète Les Affamés avec un talent vocal qui éclate et une conviction irrésistible. Une mélodie un peu mélancolique mais enlevée sur un rythme frénétique, avec la Fender Jazzmaster qui assure un contrepoint harmonieux à la scansion déchaînée des paroles d'amour et de révolte. Agrémentées du solo de guitare explosif de rigueur. Un joyau! Comme pour le précédent EP, des guitares illustrent la pochette.

 

Les deux simples qui en sont extraits comprennent chacun un inédit. Le premier présente une version instrumentale surprenante de Le Vagabond (The Wanderer de Dion sur Laurie) repris en français par Richard Anthony sur Columbia et El Toro Et Les Cyclones (Dutronc à la lead guitare) sur Vogue, avec un saxo en proéminence dans la version de Burt, couplée à Percolator Twist.

 

L'autre simple offre Twist Man Twist et une version vocale de Baby C'Est Vous presque aussi réussie que l'instrumentale avec un Burt remarquablement à l'aise dans les aigus, qui insuffle beaucoup de charme et de ferveur à son interprétation française. On est loin de l'amateurisme vocal de chez Hebra : la chrysalide est devenue papillon.

 

 

 
CHANTEUR VEDETTE
 

Malgré les sorties qui se succèdent, Burt concentre son activité scénique en Belgique, avec des King Creoles comportant toujours Jef De Grijse (guitare), Armand De Meester (batterie) et probablement Théo Hertay (basse) et Louis Gillis (guitare, basse).

 

Une publicité de 1962 présente Burt comme « chanteur vedette sur disque Pathé Marconi, Paris» !

 

Parmi les bonnes apparitions belges, il y a la traversée rock'n'roll de la malle Ostende-Douvres qui se déroule le jeudi de l'Ascension, le 31 mai 1962. Intitulée Show Boat Party et organisée par les galeries Anspach bruxelloises , elle réunit Burt et les Kili Jacks, les Croque Notes, etc. Une fête du rock'n'roll moules-frites qui fait la joie de 1300 jeunes  !

À cette époque plusieurs simples Hebra paraissent en Belgique, sans distribution française (et pour cause). Le premier est un original de Burt signé Maurice, Accordéon Twist, un thème à l'accordéon suivi d'un excellent solo de guitare, avant de revenir à l'accordéon.

Burt Blanca prétend avoir dû refaire la tentative de son frère, trop médiocre à l'accordéon.

 

En face B, il déploie pour la première fois ses talents à la lead guitare hawaïenne avec Fujiyama, crédité à Maurice. Ce simple est attribué aux King Creoles, sans mention de Burt. Comme le suivant, paru avec une pochette-photo du groupe sur fond jaune (18).

 

Nouveau clin d'oeil aux îles paradisiaques, Hawaï Jungle est enregistré avec une guitare hawaïenne en lead et un solo de batterie, en tempo un peu plus rapide. Cette composition créditée à Maurice Blancke est couplée à la reprise de l'amusant titre américain Chi Chico Teek de Wayne Rooks, sur Capitol. (19)

 

Plus intéressant est le simple suivant, sorti simultanément. Et bien sûr à nouveau attribué aux King Creoles, qui apparaissent sur la même pochette-photo que le disque précédent, cette fois sur fond bleu. En face A, Rancho Melody, de Burt signé Maurice, est un rock médium avec guitare hawaïenne en solo à tendance western. La face B propose une version d'un air connu, Felicidad, qui ne s'éloigne pas du genre hawaïen sur une jolie mélodie.

 

 

 

Burt et les King Creoles (1962)

 

Le quatrième 45 tours Hebra paru sous le nom des King Creoles paraît au printemps 1962. L'amusant Creole Woogie, signé Blancke à nouveau, est un boogie instrumental au rythme médium, avec banjo, accordéon et guitare hawaïenne! Sorte de démonstration des talents musicaux multiples d'un Burt même pas crédité.

 

En face B, Valse Chinoise est un traditionnel. Tandis que les 45 tours Hebra et La Voix De Son Maître, dont certains sont repris en simples en Belgique sur HMV, se succèdent, Burt enregistre justement un deuxième 45 tours pour HMV qui n'est pas une simple distribution du label français, mais une production belge autonome. Ce 45 tours, réalisé sous la direction de Jeff De Boeck, sorti sans pochette-photo, est crédité à Burt Blanca mais pas distribué en France!

 

Comme pour le simple Strings de 1961, Jeff De Boeck a mis en boîte ce disque sans agir en directeur artistique et Burt Blanca ne deviendra jamais un de ses poulains, contrairement à Adamo.

 

Twist Babaluba Twist est une composition originale, un rock primaire chanté en anglais mais surtout un catalogue d'onomatopées, rehaussé par un bon solo. Ce titre est attribué à Benny Lux, un pseudonyme que personne n'a pu démasquer, pas même Jeff De Boeck.

 

La face B, Don't You Know, signé Maurice Blancke, est un rock chanté en anglais, fait au moule.

 

18. Les musiciens sont Maurice, Théo Hertay, Armand De Meester, Jef De Grijse et Burt
19. Un semi-instrumental allègre avec guitare électrique et hawaïenne, et des choeurs.

 

 

 

DISCOGRAPHIE 1960-69

 

Rétro Jeunesse 60 (Belgique) - Michel Charbonneau
et Stephan Koenig pour ses recherches et ses pochettes.
 

 

02/60 - Oh, Carol !(flamand)/ I Love You So (flamand). Hebra 190

06/60 - Little Christine (flamand)/ Footsteps (flamand). Hebra 197

06/60 - Darling Lorraine/ I Love You So. Hebra 198

 

01/61 - Sucu Sucu (flamand)/ Jij Bent Van Mij (flamand). Hebra 209

01/61 - Texas Rider (Instr.)/ Shamash (instr.). Hebra 210

05/61 - Zoo Be Zoo Be Zoo/ Tonight. Hebra 228

09/61 - Lientje (flamand)/ Eh Teenager Eh (flamand). Hebra 238

11/61 - Strings (instr.)/ Faraway Places (instr.). HMV GBP 81

1961 - Accordéon Twist (instr.)/ Fuji Yama (instr.). Hebra 244

 

1961 - Polydor 45 tours (sp) Belgique

52931 - Texas Rider / Spanish Serenade

 

1961 - HMV 45 tours (sp) Belgique

PGB 1001 - Le Vagabond / Percolator Twist

GF 810 - Ya Ya Twist / Week End Twist

GF 811 - Ya Ya Twist / Baby C'est Vous

 

Tous les disques Hebra qui suivent à partir du 244 sont enregistrés sous le nom des King Creoles.

Le simple HMV GBP 90 est paru sous le nom de Burt Blanca.

 

1962 - Hawaï Jungle (instr.)/ Chi Chico Teek. Hebra 268

1962 - Rancho Melody (instr.)/ Felicidad (instr.). Hebra 269

1962 - Créole Boogie (instr.)/ Valse Chinoise (instr.). Hebra 284

1962 - Twist Babaluba Twist/ Dont You Know. HMV GBP 90

 

1962 - La Voix De Son Maître 45 tours (ep) France

EMF 306 - Ya Ya Twist - Brain Twist / Week End Twist - Baby It's You

EMF 309 - Quand Tu Twistes Avec Moi - Percolator Twist / Twist, Man ! Twist ! - Les Affamés

EMF 319 - Twist Twist Senora - Guitar Boogie Twist / Hey Baby - Ohé La Fille

 

1962 - Festival 45 tours (ep) France

FX 45-1282 - Texas Rider - Shamash / Eh Teenager Eh - Christine

 

1962 - La Voix De Son Maître 45 tours (sp) France

GF 811 - Ya Ya Twist / Baby C'est Vous

GF 829 - Le Vagabond / Percolator Twist

GF 843 - Twist, Man ! Twist !! / Baby C'est Vous

 

1962 - HMV 45 tours (sp) Belgique

GF 829 - Percolator Twist / Le Vagabond

GF 832 - Quand Tu Twistes Avec Moi / Les Affamés

 

 

 

1963 - Hebra 45 tours (sp) Belgique

244 - Accordian Twist / Fujiyama (inst)

268 - Hawai Jungle / Chi Chico Teek

284 - Valse Chinoise / Créole Woogie

 

1963 - La Voix De Son Maître 45 tours (ep) France

EMF 333 - Le Loco-motion - Joanna / Twistons Le Madison - Sheila

 

1963 - La Voix De Son Maître 45 tours (ep) France

EMF 335 - Magic Star - Rocking The Twelve Eight / Let's Dance - Limbo Rock

 

1963 - HMV 45 tours (ep) Belgique

EMF 335 - Magic Star - Rocking The Twelve Eight / Let's Dance - Limbo Rock

 

1963 - La Voix De Son Maître 45 tours (ep) France

EMF 337 - Hully Gully - C'est Comme Ça Dis / Tout En Fumée - Le Sidewalk

EMF 652 - L'Âge De L'Amour - Deux Filles Pour Un Garçon / Tu Sais Me Plaire - Je Partirai

 

1963 - Pathé 45 tours (sp) Canada

77.462 - C'est Comme Ça Dis / Tout En Fumée

 

1963 - HMV 45 tours (ep) Belgique

EMF 652 - L'Âge De L'amour - Deux Filles Pour Un Garçon / Tu Sais Me Plaire - Je Partirai

 

1963 - HMV 45 tours (sp) Belgique

GF 843 - Baby C'est Vous / Twist Man Twist

GF 849 - Twist Signora / Guitar Boogie Twist

 

1964 - Decca 45 tours (ep) France

460.849 - Puff, Dragon Magique - Spotty / Voilà Le Temps Des Vacances - Mes Amis Te L'avaient Dit

 

1964 - Hebra 45 tours (sp) Belgique

301 - Spotty / Lilly An (inst)

306 - Fast Race / Spanish Serenade (inst)

319 - Blanka Jenka / Guitar For Jenka

 

1964 - Hebra 45 tours (ep) Belgique

1020 - Accordion Twist - Jailer Bring Me Water / Fast Race - Don't Trow You Love

 

1964 - Hebra 45 tours (sp) Belgique

320 - Kanake / The Diamond Ring

 

1964 - HMV 45 tours (sp) Belgique

GF 850 - Hey Baby / Ohé la fille

 

1965 - Hebra 45 tours (sp) Belgique

329 - Catari Catari / Reviens-Moi

 

1966 - Decca 45 tours (sp) France

23666 - Ursula / Beach Blues (inst)

23673 - Granada / Venez Les Filles

23674 - Jailhouse Rock / Adieu Suzy

 

1966 - London 45 tours (sp) Canada

737 - Adieu Suzy / Venez Les Filles

 

1967 - Decca 45 tours (sp) France

23702 - J'ai Besoin De Toi / Venez Avec Moi

 

1967 - Hebra 45 tours (sp) Belgique

419 - Ay, Ay, Ay / Sylvie Chérie

 

1967 - Ronnex 45 tours (sp) Belgique

1370 - Caroline / St. Louis Blues

1376 - Fascination / Janie

1379 - Tennessee Waltz / Near You

1381 - Janie / Près de toi

 

1968 - B&B 45 tours (sp) Belgique

BBM 00?? - Jailhouse Rock / Granada

BBM 0027 - Long Black Jacket / Buzz Buzz Busy

BBM 0041 - Guitar Boogie / C'Est Comme Ça Dis

BBM 0050 - Apache / Valéra

 

1968 - Ronnex 45 tours (sp) Belgique

1389 - Rock And Roll Is Good For The Soul / Miss Molly

1390 - Winky Hawks - Rock And Roll Is Good For The Soul / Miss Molly

 

1969 - Decca 45 tours (sp) France

23928 - Tell Me / If I Were Somebody In Your Life

 

1969 - Ronnex 45 tours (sp) Belgique

1405 - Otchi Chorina / Tiana